Les merveilles de la sourate Yassin

L’homme voit, chaque jour, autour de lui beaucoup de choses, auxquelles il ne prête pas attention ; cependant ces choses peuvent cacher au sein d’elles beaucoup de secrets et de merveilles.

J’ai veillé à examiner chaque chose qui pourrait avoir une liaison avec le livre sacré du Très Haut Dieu. Les versets coraniques me poussaient à méditer et à réfléchir ; chaque fois que j’écoutais un des versets du Saint Coran, je me retrouvais captivé et séduit par le poids de chaque mot et de chaque sens.

Celui qui consacre toute sa vie, toute son attention et ses pensées à ce Saint Coran de façon à ce que le Coran devient toute sa vie, se retrouve en une totale harmonie et une parfaite synchronisation quand il écoute les versets coraniques. Bref, mon passe temps, mon plaisir et ma joie ainsi que les plus beaux moments de ma vie sont devenus ceux que je passe avec un des versets du Coran entrain de l’examiner et de l’étudier pendant des heures. C’est, pour moi, le vrai sens du bonheur, après que Dieu m’ait aidé à apprendre le Coran et à connaître ses significations, ses sagesses, ses miracles et ses merveilles.

Histoire

J’ai vécu une histoire avec un verset coranique qui est très court mais grand par ses merveilles. Une fois, j’étais de retour d’un voyage et le chauffeur du bus que j’avais pris y accrochait un petit tableau sur lequel était inscrite la parole du Dieu : “Ya-Sin, par le Coran plein de sagesse” et en dessous y étais écrit, avec une très belle écriture, sourate Ya-Sin.

Ce saint verset a attiré mon attention et a capté mes pensées, et je me suis retrouvé entrain de réfléchir profondément à chacun des mots de ces versets que Dieu a arrangés d’une façon très particulière et très étonnante. Cette phase de réflexion et de méditation a duré   toute la route.

Je suis retourné de ce voyage à ma ville mais les mots de ce verset m’avaient ensorcelé et ils ont été gravés dans ma mémoire (Ya-Sin يس’, par le Coran plein de sagesse). Le premier travail que j’ai fait était d’écrire ces paroles de Dieu et d’y jeter un autre coup d’œil et d’examiner leurs significations. J’ai eu un fort sentiment que ces mots étaient fortement liés au Coran.

On parle ici de (Coran plein de sagesseالقران الحكيم’), et il devrait exister une relation entre les caractères de ce verset et le Coran. Ainsi, une phase d’étude scientifique de ce verset coranique a débuté et ceci en commençant par compter le nombre de ces mots et de ces caractères. Malgré la difficulté de cette tâche, la conviction de découvrir qu’il existe un miracle dans ce verset m’incitait à réessayer et à continuer. Nous sommes devant quatre mots seulement et chaque mot correspond à un nombre bien défini de caractères.

- Le premier mot est (Ya-Sin يس) et le nombre de ces caractères est (2).

- Le deuxième mot est (et و) et c’est un moyen de liaison et il est considéré comme un mot entier et à part car il s’écrit séparément de ce qui le précède ou de ce qui le suit, et le nombre de ces caractères est (1).

- Le troisième mot est (Le Coranالقرآن’) et le nombre de ces caractères comme çà était écrit dans le Saint Coran est (6).

- Le quatrième mot est (sagesseالحكيم’) et il se compose également de (6) caractères.

Significations

 Les merveilles de la sourate Yassin dans Liens et Divers 53465q3De mes travaux sur les miracles scientifiques du Coran, j’ai appris qu’il existe toujours une relation et un lien entre un verset coranique et ce qu’il exprime ; et ceci est l’une des sagesses du Coran ; et c’est ce que j’ai effectivement découvert. On sait que sourate Ya-Sin est le cœur du Coran comme il nous a été rapporté de notre prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui. On sait également que sourate Ya-Sin se caractérise des autres sourates du Coran par le fait qu’elle commence par des caractères découpés et spéciales qui ont attiré l’attention des savants et qui ont fatigué les chercheurs et qui restent une grande énigme. On  n’a pas pu, peut être qu’un jour quelqu’un pourra, grâce à la bénédiction de Dieu, découvrir et résoudre cette énigme.

J’ai commencé par écrire le verset coranique et j’ai représenté chaque mot par le nombre de ses caractères et ceci dans le but de découvrir l’arrangement singulier qui s’y cache, et la relation qui peut exister entre cet arrangement et ce dont parle le verset qui n’est autre que le Coran. Ainsi, si j’aboutis à une telle relation mathématique ce serait une preuve matérielle qu’il n’existe pas de coïncidence dans le livre sacré de Dieu et ce serait également l’un des défis du Coran pour l’homme si jamais il pourrait faire de même ou s’il peut arranger les mots de façon à ce que leurs caractères correspondent parfaitement avec ce qu’ils expriment.

Donc, j’ai écrit le verset coranique, et en dessous de chaque mot j’ai noté le nombre de ses caractères exactement comme écrit dans le Saint Coran :

الحكيم

القرآن

و

يس

Dans ce tableau magnifique, nous avons une ligne représentant des mots et une ligne représentant des chiffres, chaque chiffre indique un nombre de caractères. En lisant : (Ya-Sin, par le Coran plein de sagesse “يس والقرآن الحكيم) ; on comprend que c’est un serment divin, Dieu jure par le Coran et le décrit comme étant plein de sagesse.

Cependant, en langage des chiffres, nous pouvons lire (6612) c’est-à-dire six mille six cent douze ; et ce chiffre est un arrangement des caractères de chacun des mots composant le verset. Ce chiffre représente une série numérique que personne ne peut nier ou en douter.

En fait, le chiffre 6612 représente le nombre des caractères de chaque mot selon son emplacement dans le verset coranique, et on n’a pas sommé les chiffres afin que cet enchaînement ne disparaisse pas. Chaque fois qu’on voit le nombre 6612, on y voit les caractères de chaque mot du verset. Cependant, dans sa somme qui est égale à 15, on n’y voit pas cet enchaînement, on y voit juste le résultat final ; le secret réside dans l’enchaînement de ces mots et le nombre de caractères de chacun d’entre eux.

Une question qui m’intrigue

La question qui m’a demandé des mois de réflexion pour lui trouver une réponse est : qu’elle est la nature de la relation entre le nombre 6612 et le Coran ?

Après une longue réflexion, j’ai élaboré une étude et une analyse numérique de ce chiffre et c’était la surprise. Le chiffre qui correspond au nombre des caractères du verset qui parle du Coran est proportionnel au nombre des sourates dans le Coran qui est 114, et en voici les détails.

Le nombre 6612 est exactement égale à 114 multiplié par 58, autrement dit :

6612 = 114 × 58

Donc, le chiffre qui représente les caractères du verset (Ya-Sin, par le Coran plein de sagesse “يس والقرآن الحكيم) est un multiple du chiffre 114 qui reflète le nombre des sourates du Coran. Mais qu’est ce qu’on peut dire sur le nombre 58 que nous avons multiplié par 114 pour obtenir 6612 ?? A-t-il une relation avec le Coran ?

Ce travail m’a demandé une longue recherche dans les mots du Coran et leurs répétitions ; et c’était la surprise de nouveau. J’ai trouvé que le mot (قرآن) a été cité dans le Coran 58 fois !!! Et ainsi l’équation pourrait être lue da la façon suivante :

Le chiffre qui correspond aux nombres des caractères de chacun des mots du verset qui parle du Coran est égal au nombre des sourates du Coran multiplié par le nombre de fois que le mot (قرآن) a été cité dans le Coran ! Glorieux soit Dieu le Sage et le Connaisseur. Est-ce que tous ces chiffres bien pointus sont le fruit du hasard ? Ou Dieu par son Savoir, sa Sagesse et son Pouvoir est Celui qui a tout organisé, crée et ordonné ?

Le cœur du Coran

85463q4 dans Liens et DiversJ’ai toujours cru que les miracles de ce verset ainsi que des autres versets coraniques ne se terminent jamais ; et tant qu’on cherche, on trouvera toujours un miracle extraordinaire. Je me souvenais du hadith de notre saint prophète sur Sourate Ya-Sin dans lequel il a dit que sourate Ya-Sin était le cœur du Coran, je me suis dit alors : est-ce qu’on peut trouver une explication pour cette appellation (Cœur du Coran) ?

On est devant un chiffre que, comme on l’a dit, représente le nombre des caractères de chacun des mots composant le verset et qui est 6612 ; la question est donc : qu’est ce qui va se passer si on inverse ce chiffre ? Et nous savons que le mot (Cœur ‘قلب’) provient (en arabe) de inversement et changement de direction, c’est-à-dire est ce qu’on peut trouver une signification pour ‘l’inverse du chiffre 6612’?

Quand on lit ce chiffre en sens inverse, il devient 2166 (deux mille cent soixante six). La question est alors : existe-il une relation entre ce chiffre et le saint Coran ? Ceci m’a demandé un effort et une recherche approfondie mais le résultat était stupéfiant. Il s’est avéré que ce chiffre est un multiple du chiffre 114 qui représente le nombre des sourates du Coran ! Et la relation mathématique peut être écrite comme suit :

2166 = 114 × 19

C’est vraiment un résultat stupéfiant de trouver que le chiffre, qui correspond au nombre des caractères de chacun des mots composant le verset qui parle du Coran, est un multiple du nombre des sourates du Coran, quelle que soit la façon avec laquelle on lit ce chiffre.

Pour le chiffre 19, que représente-t-il ; sachons que chaque chiffre dans le livre sacré de Dieu a une signification bien particulière et bien singulière ?

Une autre phase de recherche a commencé pour pouvoir répondre à cette question qui cherche à trouver un lien entre la signification du chiffre 19 et sa relation avec sourate Ya-Sin. Il ne s’est passé que quelques jours pour que je m’aperçoive que le classement de sourate Ya-Sin parmi les sourates qui commencent par des caractères discontinues est 19, et ainsi les indications de cette équation se sont enfin clarifiées.

Résumé de ce que nous venons de voir

Ecrivons ce verset coranique et le nombre des caractères de chacun des mots le composant ; et lisons le chiffre obtenu ainsi que son inverse :

الحكيم

القرآن

و

يس

Ø      La première équation : 

58

´

114

=

6612

Ø      La deuxième équation : 

19

´

114

=

2166

On peut donc dire que :

Le chiffre qui correspond au nombre des caractères composant chacun des mots du verset qui parle du Coran (Ya-Sin, par le Coran plein de sagesse “يس والقرآن الحكيم) est égal au nombre des sourates du Coran multiplié par le nombre de fois où le mot (Coran ‘القرآن’) a été cité dans le Coran ; et quand on inverse ce même chiffre, il devient égal au nombre des sourates du Coran multiplié par le nombre correspondant au classement de sourate Ya-Sin (le cœur du Coran) dans le Coran.

58095q8Devant cette vérité numérique que personne ne peut nier ou révoquer, chaque croyant devrait s’agenouiller devant la grandeur de ce Coran, comme il s’avère pour tous ceux qui renient le Coran de revoir leurs convictions et de se pencher et bien étudier et analyser ces chiffres : est ce qu’ils sont dus au hasard ? Ou c’est Dieu, qui a fait descendre le Coran, c’est également lui qui les a arrangé ainsi afin qu’ils soient une preuve matérielle irréfutable sur la vérité de ses paroles et la vérité de sa mission ?

C’est pour cela qu’on trouve que le verset qui vient directement après celui-ci est un discours adressé à notre saint prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, il confirme la sincérité de ce prophète ainsi que le fait qu’il a été envoyé par le Très Haut Dieu, qu’il a raison et qu’il est sur le droit chemin ; et que chaque mot qu’il a prononcé provient du Très Haut Dieu malgré le reniement des incroyants de Son livre sacré. C’est lui Dieu le Très Miséricordieux qui a pitié d’eux malgré leurs désobéissances et leurs incroyances.

Ecouter avec moi ces belles paroles : (Ya-Sin. Par le Coran plein de sagesse. Tu (Muhammad) est certes du nombre des messagers, sur un chemin droit. C’est une révélation de la part du Tout-Puissant, du Très Miséricordieux) [Ya-Sin : 1-5]. 

Remarques

62028q9Nous avons calculé le nombre des caractères des mots composants le verset qui parle du Coran, comme ils ont été écrits dans le Coran et non comme ils se prononcent ; c’est une stratégie stable dans les recherches des miracles numériques du Coran.

De même, nous avons considéré que le mot (et “و) comme étant un mot à part entier car il s’écrit séparément de ce qui le précède et de ce qui le suit ; et on sait d’après les règles de la langue arabe que un mot peut être un nom, un verbe ou une lettre ; et la lettre (et “و) ici malgré qu’il soit une lettre pour la liaison ou un outil de serment, il est considéré comme un mot à part entière.

Pour la façon avec laquelle ces chiffres ont été arrangés, elle a une base mathématique qu’on appelle les séries décimales, de façon à ce que chaque chiffre soit dix fois supérieur à celui qui le précède.

Le mot (Le Coran “القرآن”) a été répété 49 fois dans tout le Coran, et le mot (Coran “قرآن”) a été répété 9 fois, le total est 58 fois. Cependant les mots (قرآنا) et (قرآنه), ils n’ont pas été comptés car comme dans le verset coranique on a travaillé avec les caractères dessinés, on doit également travailler pour la répétition des mots avec les caractères dessinés, et on compte le mot (Coran “قرآن”) quand il est défini et indéfini, sans tenir compte des autres annexes de ce mot.

Les sourate singulières ou celles qui commencent par des caractères discontinus sont au nombre de 29 sourates, et sourate (Ya-Sin) est parmi ces sourates et son classement parmi ces sourates est 19.

Auteur : L’ingénieur Abd Daïme Kaheel

Chercheur dans les Miracles du Coran

4 Réponses à “Les merveilles de la sourate Yassin”

  1. benbenaissa 21 décembre 2009 à 17 h 01 min #

    voir aussi http://www.krs.c.la
    http://www.krs.fr.ma

  2. AMADOU 17 janvier 2010 à 15 h 00 min #

    JE VOUS SALUE , JE VEUX SAVOIR S’IL EXISTE UN HADITH QUI EST RAPPORTER PAR BILLAL QUI ETAIT PROCHE ET AMI DU PRO FAITE MOHAMED PSL

  3. brahim 28 janvier 2011 à 20 h 15 min #

    وفقك الله و أنار بصيرتك و جزاك خي رالجزاء عن المعلومات التي قدمتها هذة السورة

  4. Sara 19 novembre 2011 à 16 h 56 min #

    Woaaaw Mash’a ALLAH !!! Gloire A ALLAH LE TOUT PUiSSANT ! Qu’allah t’aide dans tes recherche mon frere , Amine

Laisser un commentaire

Trafic Viral |
The NEWS |
reseauskouat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jessica Deluxe
| Les jeux d'Internet
| Les animaux en voie de disp...